Justice: Jean-Marc Kabund rentre chez lui en homme libre, le deuxième round fixé au mardi 2 août

L’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund, a comparu jeudi 28 juillet 2022, au parquet général près la Cour de cassation.

Accompagné des militants de son parti politique, Alliance pour le changement (AC), l’Ex-bras droit du président Félix Tshisekedi devenu opposant, Kabund a passé plus de quatre heures au bureau du PG Victor Mumba. Après son audition, il est rentré chez lui en homme libre, sous les ovations de ses partisans. Selon son avocat, l’instruction va se poursuivre le mardi 2 août.

Il lui est reproché d’avoir tenu « des propos injurieux et de nature à porter atteinte à l’honneur dû aux institutions publiques et à la dignité du chef de l’Etat avec l’intention de l’offenser ». Dans un communiqué, son parti a parlé des « infractions imaginaires et politiquement motivées »

Roger AMANI