Judo : le Congolais Arnold Daso Kisoka sacré champion d’Afrique

L’hymne national de la République démocratique du Congo a retenti ce dimanche 20 novembre 2022 au Palais des sports de Yaoundé, capitale du Cameroun. Le judoka Arnold Daso Kisoka (-60 kg) a été sacré champion d’Afrique dans sa catégorie. Le Congolais s’est imposé de la plus belle des manières en finale de l’Open africain de Yaoundé face au Burundais Nganji Raoul Brillant.Formé au judo club Ouragan dans la commune de Matete à Kinshasa, le champion Daso est à sa deuxième expérience africaine avec la sélection nationale. Retenu à l’issue du tournoi de sélection des Léopards judo organisé par la coordination nationale de judo, le jeune talentueux Daso avait déjà annoncé ses couleurs quelques jours avant au Sénégal où il représentait la nation pour la première fois de sa carrière. Il avait permis à la RDC de terminer à la 5 ème place après sa défaite lors de la finale de bronze.Le champion congolais a aligné au total quatre victoires avant de se hisser sur le toit africain. Chez les moins de 78kg dames, le drapeau congolais a également flotté. Sona Chanceline alias Anakonda a arraché la médaille de bronze après sa victoire lors de la petite finale. Dans la même catégorie, Marie Branser, double championne d’Afrique avec la RDC devenue aujourd’hui Guinéenne, a gagné la médaille d’or.Avec ces succès des Léopards, Serge Chembo Nkonde, ministre des Sports congolais, peut se frotter les mains pour avoir eu l’ingénieuse idée de mettre en place une coordination nationale capable de remettre le judo national sur les rails. En peu de temps, Nicolas Lianza et son équipe ont su doter la Fédération nationale congolaise de judo (FENACOJU) d’une politique à même d’offrir des résultats satisfaisants./ouragan.cd