Joseph Senda : « L’enrôlement des Congolais de l’étranger est à prendre comme une opération pilote »

« Comment faire participer les Congolais vivant à l’étranger aux élections de 2023 prévues en RDC » ? Cette question était au centre d’une journée de réflexion organisée le mercredi à Kinshasa par la plénière de la CENI.

Invité de Radio Okapi, le chargé des opérations électorales à la CENI, Joseph Senda explique que la démarche de la CENI se fonde sur La loi organique qui dispose l’enrôlement des Congolais de l’étranger pour qu’ils participent aux scrutins.

« L’enrôlement des Congolais de l’étranger est à prendre comme une opération pilote à caractère symbolique. Nous avons 66 représentations [NDLR : diplomatiques] mais nous avons pris moins d’un dixième », a-t-il déclaré. 

Pour ce faire, la centrale électorale projette une mission exploratoire dans les cinq pays choisis pour cette opération, à savoir : l’Afrique du Sud, la France, la Belgique, le Canada et les  Etats-Unis.

radiookapi

vous pourriez aussi aimer