JEAN-CHARLES OKOTO AU CŒUR D’UNE DIPLOMATIE AGISSANTE !

L’ancien ambassadeur de la RDC en Chine, Jean-Charles Okoto Lolakombe, en mode expéditeur des affaires courantes, a joué un grand rôle dans la mobilisation des autorités chinoises pour la matérialisation rapide du projet d’octroi au peuple congolais, par la Chine, de matériels de protection contre le Covid-19.

D’après des sources diplomatiques sûres, Okoto s’est battu pour obtenir ces matériels et leur acheminement rapide à Kinshasa.

L’élu du Sankuru a réussi un grand coup dans cette période difficile. Grâce à la diplomatie agissante de l’ancien chef de la diplomatie de Laurent Désiré Kabila, la RDC a bénéficié de l’appui de la Chine presqu’au même titre l’Italie.

« La diplomatie, c’est un art, un carnet d’adresses et Okoto l’a prouvé dans ce contexte où beaucoup de pays sollicitent l’aide de la Chine pour faire face à cette pandémie de Coronavirus », explique un Congolais vivant à Pékin.

Sachant que la Chine est une grande puissance offrant plusieurs opportunités, Jean-Charles Okoto a toujours plaidé pour la nomination de son successeur pour que la RDC bénéficie de différents avantages de la coopération avec l’Empire du milieu.

Jean-Charles Okoto, pion majeur dans la consolidation des relations entre la RDC et la Chine, a donné, depuis son arrivée à Pékin comme ambassadeur en Chine, une nouvelle dimension dans les relations entre les deux pays.

L’histoire retiendra qu’il a contribué aux pourparlers qui ont abouti aux travaux de construction et de modernisation des routes dans le cadre des cinq chantiers, programme du président de la République honoraire Joseph Kabila.

Sur le volet de la diplomatie économique, c’est encore lui qui a convaincu de nombreux opérateurs économiques chinois à venir investir en RDC. Aujourd’hui, on voit des entreprises chinoises dans les mines au Grand Katanga, dans les télécoms avec Huawei, la Télévision payante à moindre coût avec Startimes et surtout dans la construction et réhabilitation des routes, notamment, le Crec 7.

Loin de se frotter les mains pour ces acquis qui parlent en sa faveur, l’ancien ministre des Affaires étrangères sous « Kabila père » pense qu’il faille remettre davantage la RDC au centre des intérêts économiques mondiaux.

En attendant, il promet d’agir en faisant toujours le lobbying pour obtenir d’autres appuis logistiques afin d’accompagner le gouvernement congolais dans la lutte contre la pandémie « de Coronavirus ».

La République démocratique du Congo a bénéficié d’un lot important de matériels et équipements médicaux le mercredi 18 mars.

Deux membres du gouvernement, Marie Ntumba Nzeza des Affaires Étrangères et Eteni Longondo de la Santé avaient réceptionné ce kit constitué de gants, blouses, masques chirurgicaux, tabliers de protection et autres équipements à remettre aux différentes structures sanitaires à travers le territoire.

Politico.cd/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer