Ituri : Une « confusion » entre 2 unités de l’armée à la base d’une fusillade près de Biakato

Une fusillade a éclaté dans la matinée de ce lundi 27 juin 2022, dans la localité de Ngubo, à près de quinze kilomètres au sud-est de Biakato, dans le groupement Bangole, au sud de la chefferie de Babila Babombi, dans le territoire de Mambasa, province de l’Ituri.

Plusieurs sources avaient annoncé, dans la matinée, une incursion des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans ce village. Joint par Actu7 CD, le coordonnateur de la société civile dans la chefferie de Babila Babombi précise que cette fusillade a éclaté entre deux unités de l’armée venues de deux localités diverses avec des « mots de passe » différents.https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-0028206504876438&output=html&h=320&adk=1135631268&adf=1326340205&pi=t.aa~a.3026368793~i.3~rp.4&w=384&lmt=1656346771&num_ads=1&rafmt=1&armr=3&sem=mc&pwprc=8991145378&psa=1&ad_type=text_image&format=384×320&url=https%3A%2F%2Fwww.mediacongo.net%2Farticle-actualite-106981_ituri_une_confusion_entre_2_unites_de_l_armee_a_la_base_d_une_fusillade_pres_de_biakato.html&fwr=1&pra=3&rh=307&rw=368&rpe=1&resp_fmts=3&sfro=1&wgl=1&fa=27&uach=WyJBbmRyb2lkIiwiMTEuMC4wIiwiIiwiU00tQTAyNUYiLCIxMDMuMC41MDYwLjUzIixbXSxudWxsLG51bGwsIiIsW1siLk5vdC9BKUJyYW5kIiwiOTkuMC4wLjAiXSxbIkdvb2dsZSBDaHJvbWUiLCIxMDMuMC41MDYwLjUzIl0sWyJDaHJvbWl1bSIsIjEwMy4wLjUwNjAuNTMiXV0sZmFsc2Vd&dt=1656346771600&bpp=18&bdt=14234&idt=-M&shv=r20220622&mjsv=m202206210101&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&cookie=ID%3Dae89b55ac2801103-22de13668ccc00aa%3AT%3D1634967048%3ART%3D1634967048%3AS%3DALNI_MZpXjtehbvurLvvtIfv-F4qaz19xw&gpic=UID%3D00000389c1717f66%3AT%3D1649182225%3ART%3D1656350049%3AS%3DALNI_MbJFzQxAf_KpUMCLrpFJl163qtstQ&prev_fmts=384×90%2C384x1417%2C0x0%2C160x600&nras=2&correlator=6969764183227&frm=20&pv=1&ga_vid=1512921366.1634967034&ga_sid=1656346766&ga_hid=707091557&ga_fc=1&u_tz=120&u_his=3&u_h=854&u_w=385&u_ah=854&u_aw=385&u_cd=24&u_sd=1.875&dmc=4&adx=8&ady=1125&biw=384&bih=726&scr_x=0&scr_y=0&eid=44759876%2C44759927%2C44759837%2C31068030%2C44768101%2C31062930&oid=2&psts=AGkb-H_5g-XIMT1w-7wvBf5EOkubre9lRSIimbGHXXlmPJLReC14xXRQEgsHAIJIgcVJjoQ1Cqk-bOVF_mVmnrU&pvsid=2073884526426434&tmod=1179025351&uas=0&nvt=1&ref=https%3A%2F%2Fwww.mediacongo.net%2F&eae=0&fc=384&brdim=0%2C0%2C0%2C0%2C385%2C0%2C384%2C726%2C400%2C757&vis=1&rsz=%7C%7Cs%7C&abl=NS&fu=1152&bc=31&ifi=5&uci=a!5&btvi=3&fsb=1&xpc=kgMVE4WATQ&p=https%3A//www.mediacongo.net&dtd=153

« (…) Il y a eu plusieurs coups de feu entendus dans la localité de Ngubo à partir de 8 heures de ce lundi (…) après vérification auprès des autorités, il y aurait une confusion entre les patrouilleurs venus de Mantumbi et de Makumo (…) il n’y a aucune source qui confirme qu’il y avait incursion des ADF (…) », précise Gilbert Kasereka Sivamwenda dans des propos recueillis par Actu7 CD.

La société civile de Babila Babombi « encourage les forces armées à poursuivre les patrouilles pour anéantir les rebelles ». La population doit, quant à elle, « rester vigilante en évitant de fréquenter les profondeurs de forêts pour ne pas gêner les actions de l’armée ». C’est depuis près de six (6) mois que les attaques contre les civils ont cessé dans le sud du territoire de Mambasa./mediascongo.net