Ituri : 36 civils tués en 4 jours dans la localité de Komanda et environs

Les présumés rebelles de l’Allied democratic forces (ADF) ont tué, dans l’intervalle de 4 jours, au moins 36 civils à Komanda et environs dans la province de l’Ituri. La désolation est exprimée par la Convention pour le Respect des Droits de l’Homme (CRDH) Irumu, ce lundi 11 avril 2022.

De nouveaux meurtres signés par des présumés ADF ont été enregistrés vers Komanda , le dimanche 10 et ce lundi 11 avril 2022. Vers 16 heures de dimanche par exemple, ils ont pris d’assaut les localités de Machwalo et Shaurimoya, deux entités situées dans la chefferie de Basili à environ 7 km de la cité de Komanda. Au niveau de Machwalo et Shaurimoya, ils ont tués 3 personnes avant de kidnapper des civils. Ces otages ont été exécutés ce lundi matin à Mangusu.

« Le bilan provisoire des actions meurtrières de ces assaillants fait état d’au moins 20 personnes tuées », informe le Coordonnateur de la Convention pour le Respect des Droits de l’Homme (CRDH) Irumu.

Au téléphone d’acturdc.com ce lundi, Christophe Munyanderu explique que tous les otages de Machwalo et Shaurimoya ont été tués sauf un citoyen qui s’est sauvé miraculeusement.

« Ces ADF ont traversé le pont Ituri à pied, un pont de 126 mètres. Après leur traversée, ils ont brûlé des maisons d’habitation et d’autres édifices qui servaient comme de bureaux aux services PCR, EFFN, Environnement, TRANSCOM, DGM, B2. La personne rescapée nous a confirmé que ces ADF disaient se diriger à Mukasila et Mungamba », alerte le Coordonnateur de la CRDH.

Pour rappel, les présumés ADF ont signé une autre incursion vers 21 heures de vendredi 8 avril 2022 au quartier Beyi de Komanda en Ituri non loin de la MONUSCO. Le bilan a fait état de 2 morts et 2 blessés. Les meurtriers ont aussi pillé une boutique avant d’incendier une maison. Une autre attaque ADF encore, c’était la journée de vendredi 8 avril 2022. Quatorze civils massacrés par les ADF, 13 motos brûlées et toutes les maisons de la localité de Mangwalo réduites en cendre en a été le bilan. Ce qui fait un total d’au moins 36 personnes tuées à Komanda et environs en l’espace de 4 jours. Du côté du territoire de Beni, le secteur Ruwenzori a enregistré une quarantaine de civils tués la semaine dernière à Masambo et environs.

Origène Mowa/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer