Guerre à l’Est : les Rwandais sont majoritaires parmi les réfugiés présents au Sud-Kivu

Plus de 80 mille réfugiés étrangers se trouvent sur le sol du sud-kivu. C’est ce qu’a annoncé Monsieur Jerry Mawazo chef provincial du Comité National de Réfugiés CNR en marge de la journée mondiale de réfugiés célébrée le 20 juin chaque année. » Le droit de demander l’asile » est le thème sous lequel est célébrée cette journée en 2022 même si occune cérémonie officielle n’a été tenue au sud-kivu .

Précisant que ces réfugiés sont en majorité des Rwandais et des Burundais vivant parmi les communautés locales dans différents territoires, le chef du CNR indique que ce flux migratoire est conséquence du génocide du Rwanda en 1994.

Selon la même source, le Haut commissariat pour les réfugiés HCR assistent souvent ces derniers à travers ceux qui sont dans des camps de transit.
Saisissant l’occasion, Jerry Mawazo fait allusion aux conflits Rwando-Congolais actuels et appelle la population Congolaise à ne pas céder aux messages de haine. Pour lui, des personnes de mauvaise foi sont entrain demander que soient chassés du territoire Congolais, tous les Rwandais qui s’y trouvent pourtant il existe parmi ceux-ci, ceux qui avaient fuit leurs pays d’origine suite à des violations flagrantes de leurs droits fondamentaux et que d’ailleurs ils sont inoffensifs étant donné qu’ils n’ont pas le droit de faire la politique ou encore s’ingérer dans des questions sécuritaires de pays hôtes même si les droits de l’homme leur doivent être aussi reconnus.

Il vous souviendra qu’en début de l’année en cours, au total 1000 sujets Burundais et 182 autres d’origine Rwandaise ont regagné leurs pays d’origine par l’implication du Comité National de Réfugiés CNR et ses partenaires.

Acturdc.com