Guerre à l’Est : frappes aériennes des FARDC contre les positions du M23

Les positions des rebelles M23 soutenus par l’armée rwandaise ont été la cible des frappent des bombardement des forces loyalistes de la République Démocratique du Congo ce samedi 28 avril 2022.

Les sources sécuritaire rapportent que deux soldats habillés en tenue militaire du Rwanda ont été capturés par les forces armées congolaises à Rumangabo, une base militaire de l’armée de la République démocratique du Congo située dans le territoire de Rutshuru, au nord de Goma dans la province du Nord-Kivu, à 3,5 kilomètres au nord du siège du parc national des Virunga.

Parmi les effets militaires saisis comme indice, on trouve notamment des pièces d’identités du service de La défense Rwandaise.

par ailleurs, le gouvernement de la République démocratique du Congo a décidé vendredi 27 mai lors du conseil des ministres, la suspension des vols de la compagnie aérienne Rwanda Air sur son territoire. Quelques heures plus tard, le pays de Paul Kagame a dans un communiqué réagi à la décision des autorités congolaises confirmant avec effet immédiat l’annulation des vols de leur compagnie vers Kinshasa, Lubumbashi et Goma.

Les forces armées de la République Démocratique du Congo ( FARDC) sont déterminés à pousser ennemi jusqu’à son dernier retranchement.

Roger AMANI