Grève à la RTNC : entre redorer le blason par un logo et payer les agents, il faut faire un choix

Les agents et cadres de La Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC) observent une grève depuis ce mardi 24 août. Ce, consécutivement au préavis de six jours émis par l’intersyndicale de ce média public.

Ils réclament le paiement des nouveaux barèmes salariaux et une autre redevance. « Nous parlons des nouveaux barèmes salariaux qui tardent à être signés. Il y a aussi l’épineux problème de la redevance. et aussi les conditions de travail à l’antenne, l’hygiène et la sécurité laissent à désirer » a déclaré à la presse René Kalonda, secrétaire de la délégation syndicale.

Freddy Mulumba Kabuayi, directeur général adjoint qui assume l’intérim depuis le décès du titulaire, dit s’étonner de toute cette agitation. Selon lui, l’Inspection générale des Finances a initié un audit à la RTNC dont on devrait attendre les résultats.

« On doit attendre les résultats (de l’audit) de l’IGF. La grève ne tient pas débout. Derrière toute cette agitation, il y a la main noire », a-t-il expliqué.

Depuis le 16 août, les syndicalistes disent n’avoir pas réussi un contact fructueux avec la direction générale. Ils affirment avoir écrit cinq fois sans succès au directeur général ai. La tentative de conciliation amorcée le 23 août n’aura produit aucun effet.

Le banc syndical, l’employeur et l’Inspection générale du travail étaient en réunion au siège de la CNSS, mais jusqu’ici elle n’a pas abouti. Les syndicalistes ont fait savoir aux deux autres parties qu’ils souhaiteraient répondre à l’invitation de la primature sur ce litige avant toute poursuite des discussions. Employeur et inspection générale du travail, de leur côté, ont proposé la suspension de la grève.

Entre-temps, c’est la musique, les flash infos qui seront diffusées pendant une semaine, si aucune entente n’est trouvée.

Le ministre de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya Katembwe, a lancé, le 17 juin 2021, un concours de réalisation du logo et de la charte graphique de la Rtnc (Radio-télévision nationale congolaise). Le gagnant de ce concours déjà connu a touché la somme de 10 millions de francs congolais (5 000 dollars américains).

Pour certains agents de la RTNC qui ont gardé l’anonymat, l’initiative du ministre de tutelle pour moderniser la chaîne nationale est louable, cependant, les vrais problèmes sont plutôt ailleurs. Le traitement des agents passe par-dessus tout.

mediacongo.net

vous pourriez aussi aimer