Gouvernorat du Kasaï-Oriental : Éric Ngalula prend acte de la publication du calendrier de l’élection des gouverneurs par la CENI

L’organisation de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs dans les 14 provinces de la République démocratique du Congo concernées, n’est plus qu’une question des jours.

En effet, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a publié le calendrier de l’organisation desdites élections. De quoi, réjouir certains candidats qui se sont déjà déclarés. 

C’est le cas du député national Éric Ngalula Ilunga, élu de Lupatapata qui est candidat gouverneur de la province du Kasaï-Oriental, où l’ancien chef de l’exécutif provincial a été destitué depuis le 1er avril dernier.

Dans une interview téléphonique accordée à 7SUR7.CD ce vendredi 22 octobre 2021 depuis la ville de Mbuji-Mayi où il séjourne, Éric Ngalula Ilunga dit prendre acte de ce calendrier. 

« Je prends acte de la publication du calendrier de l’organisation des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs, par la Commission Électorale Nationale Indépendante. J’espère que je vais être investi par mon parti, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), pour briguer le gouvernorat du Kasaï-Oriental », a dit Éric Ngalula Ilunga. 

Le calendrier publié par la CENI fixe l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs dans les provinces « à problèmes » au 3 décembre prochain. Le dépôt des candidatures se fera du 25 au 31 octobre de l’année en cours.

Selon le vice-premier ministre de l’Intérieur, Daniel Aselo Okito, ces élections concernent notamment les provinces ci-après :

– Haut-Lomami ;
– Bas-Uelé ;
– Ituri (après l’état de siège) ;
– Kasaï-Central ;
– Kasaï-Oriental ;
– Kinshasa pour le vice-gouverneur ;
– Kongo Central ;
– Kwango pour le vice-gouverneur ;
– Maï-Ndombe ;
– Maniema ;
– Mongala ;
– Tanganyika ;
– Et la Tshopo.

Toujours selon Daniel Aselo, la décision relative à l’organisation de ces élections est consécutive aux instructions données par le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, lors du conseil des ministres du 7 mai dernier. 

7sur7.cd

vous pourriez aussi aimer