Goma: plus de peur que de mal

Pendant que les affrontements se déroulent toujours à Kibumba (20km au nord de Goma), certains déplacés qui étaient à Kibati abandonnent leur camp; les Eco-gardes qui étaient à Kanyamahoro ont aussi fermé cette position craignant pour leur sécurité, vu que dans l’avant midi des bombes larguées depuis Kibumba par les rebelles ont explosé dans les parages.

Cette situation crée de la panique dans les quartiers situés au Nord-est de Goma où des mouvements des populations deviennent intenses à cet instant.

Cependant, les rebelles occupent une partie de Kibumba ( Kabindi vers Gikeri, Rutovu vers Mboga et Kiroge vers kasizi) et les FARDC tiennent bon une autre partie, et restent déterminées à repousser l’ennemi./mediascongo.net