FIFA/Plainte Christian Nsengi : « La FECOFA a jusqu’au 20 décembre pour présenter ses moyens de défense »

C’est la petite précision apportée par l’avocat de Christian Nsengi Biembe deux jours après que la Fédération Congolaise de Football Association a reçu la plainte de l’ancien sélectionneur de la RDC déposée à la FIFA. L’organe faîtier du football en RDC a jusqu’au 20 décembre pour présenter ses moyens de défense.

Selon Me. Louis Derwa joint par nos confrères de TOP CONGO FM: “La Fédération Congolaise de Football Association n’a pas respecté le contrat de Christian Nsengi Biembe, son salaire mensuel et certaines primes”.

Nsengi Biembe Oublié ?

Selon Me. Louis Derwa, son client manifestait toujours la volonté de dialoguer avec la FECOFA pour un arrangement à l’amiable. Seulement, la Fédération lui avait répondu que ce n’était de sa faute en rejetant ses responsabilités sur le ministère des sports qui n’avait donné aucune suite sur son dossier. N’ayant aucune réaction de la FECOFA, Christian NSengi n’avait d’autres alternatives que de porter plainte au niveau de la FIFA qui a officiellement envoyé la plainte à la FECOFA le 07 Décembre dernier.

Biembe empêché de rentrer au Pays par un membre de la FECOFA

Des fortes révélations qui confirment les relations tendues entre les deux parties. En effet, c’est depuis le mois d’août dernier que Christian Nsengi Biembe a quitté le pays pour aller régler certains problèmes en Belgique où il est résidant. Mais depuis son départ, celui qui était encore directeur technique Nationale n’est jamais revenu au pays. Selon certaines sources, il a été empêché par un membre de la Fédération Congolaise de Football Association qui lui aurait refusé le billet de retour.

JMM

vous pourriez aussi aimer