FECOFA : « C’est archi faux » (Constant Omari donne sa version des faits sur les propos de Donatien Tshimanga)

La dernière sortie médiatique du président intérimaire de la Fédération Congolaise de Football Association Donatien Tshimanga, dénonçant la megestion qui a caractérisé les 18 ans de Constant Omari à la tête de l’instance faîtière du football congolais, n’a pas laissé sans mot l’accusé, qui rejette en boucle les allégations portées contre lui.

accusé de gérer la Fécofa comme sa propre boutique par son successeur, notamment par l’appropriation des frais covid-19 alloués à la RDC par la FIFA, Constant Omari n’a pas tardé à réagir.

Pour prendre sa défense, l’ancien patron de la FECOFA, affirme que les propos du président intérimaire de l’instance faîtière du football au Congolais sont « Faux et archifaux »

« Il s’agit d’un audit ordinaire de l’année 2021. Chaque année les 211 fédérations de la FIFA subissent des audits. C’est la procédure normale. Il (Tshimanga) panique », indique Constant Omari.

« Pendant mon séjour à la tête de cette fédération, nous avions chaque année des audits. Quant aux fonds Covid, c’est lui qui avait signé les 75% des chèques. Tu oublies qu’en 2021, j’avais quitté au mois de Juin, il s’agit de toute l’année 2021. Je suis calme chez moi », s’est-il justifié.

L’un attaque, l’autre contre-attaque. Qui dit vrai ? Le public sportif est dans la cacophonie. Ce qui est sûr, le conflit va grandir dans le sillage du football congolais./Mediacongo.net