Exploitation du pétrole du lac Albert par l’Ouganda : Toussaint Tshilombo prie pour un partenariat gagnant-gagnant RDC-Ouganda

Le lancement des opérations de production et traitement du pétrole du lac Albert par l’Ouganda a réveillé et éveillé l’opinion publique congolaise. Toussaint Tshilombo a pour son compte, appelé le gouvernement congolais à mettre en place un partenariat gagnant-gagnant entre la République Démocratique du Congo et la République d’Ouganda, en sachant que ces deux nations partagent la même nappe souterraine qui gouvernent le lac Albert, nappe qui est à la base de la production de cette ressource énergétique.

T. Tshilombo, cadre de l’université de Kinshasa prie pour la mise en place d’un système d’exploitation co-nation entre les deux voisins afin d’éviter aux uns et aux autres des regrets dans l’avenir. La mise en place d’un tel partenariat permettrait, non seulement à l’Ouganda, mais aussi à la RDC de résoudre le problème lié au carburant sur toute l’étendue du territoire national.

« L’Ouganda se lance dans l’exploitation du pétrole du Lac Albert. Nous partageons ce Lac avec ce pays voisin. Pourquoi ne pas nous mettre ensemble dans un partenariat gagnant-gagnant parce que nous avons la même nappe ? Ne nous plaignons pas après ! », a écrit Toussaint Tshilombo.

Il sied de noter que le problème d’approvisionnement au carburant pose sérieusement problème en République Démocratique du Congo depuis quelques semaines. Dans la zone Sud-Est, le prix d’un litre de carburant avait atteint le montant de 5.000 CDF (2.5$). Malgré l’intervention des autorités, le coût du transport en commun reste très élevé dans la zone précitée.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer