Éliminatoires Can 2019 : Les Warriors violent la cour royale des Léopards

L’horreur a plané sur tout Martyrs, le ciel s’est assombri davantage sur la tanière, l’étau s’est resserré. Dans les travées du stade des Martyrs de la Pentecôte, la quiétude a laissé place à l’inquiétude, la peur est devenue totale!

Dans la basse cour du roi Léopards, les Warriors ont institué leur mentalité. La majesté de la tanière a été mise à découvert, c’est la fin d’un règne impérial, d’une léthargie de 7 ans . La désillusion, le marasme, le naufrage de tout un groupe. La tanière s’est engloutie dans les eaux profondes.

Cette troisième journée était bien partie pour la République Démocratique du Congo face au Zimbabwe. Le meuble était bien garni de ses belles pièces. Tout était réuni pour assurer sa notoriété taillée depuis un septennat dans la cour royale.

Entourés de ses princes, le roi a été incapable de rivaliser devant les Warriors, disciplinés et appliqués. Quand le Léopards se glorifie de sa maîtrise du jeu, le Zimbabwe ne lesigne pas sur ses moyens pour semer le doute dans le stade de Martyrs de la Pentecôte.

20 ème minute, c’est l’ouverture du score, la nativité défensive coûte au Congo. Pfumbidzai est heureux de trouver un ballon mal renvoyé par la défense Congolaise et bat Mossi Anthony, c’est la frayeur. Comme si cela ne suffisait, le pire vient dans cette opposition avec le deuxième but du Zimbabwe inscrit par Musonda.

De l’espoir au désespoir, le pas est franchi, le royaume se vide de ses supporters, la colère, la tristesse, les sentiments sont mélangés.
La réaction d’orgueil arrive en fin de la partie avec Bolasie. Ce Congo se complique davantage la tâche pour la qualification.

Ces fauves ont rendez-vous avec l’histoire, déjà ce mardi ils doivent conjuguer adresse et efficacité pour défier des warriors qu’ils n’ont jamais battu chez eux en deux déplacements. La 4ème journée est rude, ça passe ou ça casse. Tous les cadres sont là, toutes les conditions réunies pour une victoire imperative ce mardi à 19h00 au Zimbabwe.

ActuRdc.com