Échec de la RDC au secrétariat exécutif de la SADC : Francine Muyumba met en cause la diplomatie congolaise

Le nouveau Secrétaire Exécutif de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC), a été désigné mardi 17 août dernier par les Chefs d’États et de gouvernements africains.

Il s’agit du Botswanais, Elias Mpedi Magosi, dont la désignation est intervenue à Lilongwe, lors du 41ème Sommet de l’organisation, en lieu et place du candidat de la RDC Faustin Luanga Mukela.

Face à cette défaite diplomatique, la sénatrice Francine Muyumba estime que la diplomatie congolaise vient une fois de plus de s’illustrer par des échecs à répétition après ceux enregistrés contre des pays comme Gabon au conseil des Nations-Unies et aujourd’hui face au Botswana.

« Il y a eu la défaite face au Gabon pour un siège au Conseil de sécurité de l’ONU, les négociations sur le barrage du Nil et aujourd’hui la défaite face au Botswana pour le poste de Secrétaire général de la SADC. La diplomatie congolaise s’illustre par des échecs à répétitions. La présidence de l’UA par la RDC risque de livrer une feuille blanche. », s’est indignée cette sénatrice membre du Front commun pour le Congo de Joseph Kabila.

Il faut le rappeler, Félix Tshisekedi, Chef de l’État congolais et président en exercice de l’Union Africaine a été élu Vice président de la SADC.

L’investiture du nouveau Secrétaire exécutif de cette organisation intervient ce mercredi.

24h cd via Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer