Covid-19 : Comment le Sud-Kivu a contenu la pandémie selon Dénis Mukwege

La province du Sud-Kivu a su contenir la pandémie du Coronavirus Covid-19. Les 3 cas positifs à Bukavu au Covid-19 ont été déclarés guéris après des soins intensifs. Ce succès enregistre par cette province de la partie Est est le fruit d’une anticipation des autorités avoue le docteur Dénis Mukwege, chargé de la riposte contre le Coronavirus Covid-19 interviewé par la RFI. « Je crois que nous avons pris des mesures très très précocement. À mon avis, c’est le fait d’avoir fermé les frontières, isolé la ville de Bukavu, demandé à la population d’utiliser tous les gestes barrière, la distanciation sociale. Je crois que l’ensemble de ces mesures prises très précocement, ont joué un rôle important« .  

 

À la différence des autres pays où le confinement strict s’est imposé à toute catégorie d’âge, au Sud-Kivu seules les personnes âgées, vulnérables à la pandémie, ont été en confinement. Une stratégie qui a fait ses preuves pour ne pas ralentir les activités économiques : « Nous avons considéré qu’il ferait mieux peut-être d’avoir une stratégie appropriée sans copier ce qui se fait ailleurs. Nous avons pensé en fait que ce sont les jeunes qui travaillent et qui nourrissent les familles. Donc, il pourrait continuer à travailler et protéger les personnes âgées » , poursuit le prix Nobel de la paix.

 

Le déplacement de la population se fait sous l’observance stricte des mesures d’hygiène. Au Sud-Kivu, les autorités sanitaires se sont appropriés le slogan « se protéger et protéger les autres » pour sensibiliser la population au respect scrupuleux des règles d’hygiène : « Avec des conditions d’hygiène stricte, là où ils sont par rapport au reste de la famille, nous disons tout simplement, protégez-vous et protéger les autres, c’est les slogans que nous utilisons. Nous avons fabriquer des masques avec des tissus. Et effectivement c’est obligatoire. Les récalcitrants peuvent parfois se voir obliger de payer une amende« .

 

Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer