Conflit RDC-RWANDA: « FATSHI donnez-nous la permission d’entrer au Rwanda et d’en finir avec l’ennemi » la garde républicaine réclame «publiquement» la guerre

Des milliers d’éléments de la garde républicaine ( une unité de l’armée congolaise qui protège le président de la République et sa suite) ont organisé une « marche d’endurance » ce vendredi 24 juin dans la ville province de Kinshasa.

Lors de cette marche de démonstration, ces militaires ont exprimé leur colère contre le Rwanda, accusé par la République démocratique du Congo d’appuyer le M23 afin de déstabiliser la partie Est du pays. Ces militaires disent attendre seulement l’autorisation du Chef de l’État pour entrer au Rwanda et d’en finir avec l’ennemi.

« FATSHI, pesa biso manduki, to signer, tokota na Rwanda pe toboma monguna » Traduisait en français : « Président Félix-Antoine Tshisekedi, donnez-nous la permission d’entrer au Rwanda et d’en finir avec l’ennemi », ont-ils scandé.

La situation sécuritaire à l’Est de la RDC, plus particulièrement dans la province du Nord-Kivu, s’est actuellement dégradée à cause de la résurgence du M23. Le Rwanda lui rejette des accusations comme quoi il serait derrière cette force négative. Pour l’instant, l’Union africaine (UA) et la Communauté internationale se mobilisent pour tenter de régler la situation avec le dialogue.

Roger AMANI