Beni: un soldat se donne la mort après avoir tué sa compagne à Kamango

Un militaire a tué sa compagne, son enfant par balle et blessé trois autres personnes ce mercredi 7 décembre dans la localité de Kamango (territoire de Beni), au Nord-Kivu.

L’information est confirmée à la presse par le porte-parole militaire dans la zone qui explique qu’il s’agit d’un soldat de première classe qui a engagé « une discussion de jalousie avec sa famille »

Le bourreau a exécuté sa fille aînée et sa compagne à l’aide d’une arme AK47 témoigne l’officier de l’armée, les autres autres victimes dont ses enfants grièvement blessés sont pris en charge.

Après son forfait, « le soldat Salomon Munanga Manara a décidé de se loger une balle dans la tête », précise le porte-parole des opérations Sokola 1.

C’est la énième fusillade enregistrée dans la chefferie des Watalinga. Dimanche 13 décembre 2020, un soldat avait aussi tué sa femme et son enfant par balles dans le village de Bovata, à 16 Km au sud de la localité de Kamango. 

Actualité

vous pourriez aussi aimer