Beni : la police appelle les jeunes à dénoncer ceux qui veulent détruire la ville

Le commandant adjoint de la police en charge de la police judiciaire, le commissaire supérieur, Delly Lifetu, a appelé ce lundi 31 janvier la jeunesse de Beni à se désolidariser de ceux qui veulent détruire la ville et à les dénoncer.

Au cours de la présentation à la presse de deux jeunes gens, présumés auteurs de l’incendie du bureau de la commune de Bungulu dans la nuit de mardi 25 à mercredi 26 janvier, le commissaire supérieur a affirmé les avoir pris en flagrant délit alors qu’ils tentaient d’incendier également le bureau du sous-commissariat de la police de Mangote dans le quartier Mambangu.

Pour cet officier de la police judiciaire, les jeunes de Beni doivent s’opposer aux actes de destruction des infrastructures de leur ville :

« Nous lançons ce message à la jeunesse de la ville de Beni : il faut qu’ils se dissocient avec les jeunes délinquants qui ont des mauvaises habitudes de faire reculer notre ville de Beni par rapport aux infrastructures. Quelqu’un qui s’arroge le sentiment de venir incendier un bureau de la jeunesse, et il comptait encore ce jour incendier le bureau du sous commissariat de la police, voilà ce qui l’anime. Et puis, nous appelons toute la jeunesse de la ville de Beni de s’opposer à de tels actes et des tels comportements, et à dénoncer ces gens auprès de la police pour qu’ils ne puissent pas nous reculer par rapport au développement de notre ville »./radiookapi.net

vous pourriez aussi aimer