Belgique : le Standard de Liège peut remercier Merveille Bope

Le Standard de Liège a arraché un point sur sa pelouse face au KV Courtrai, grâce à un but du revenant Merveille Bokadi à dix minutes du terme.

Au coup de sifflet final, c’est un Merveille Bokadi tiraillé entre satisfaction personnelle et frustration qui s’est présenté à la presse. « Je suis déçu du résultat, forcément. On devait gagner cette rencontre, même si c’était compliqué. Mais, personnellement, après toutes les galères que j’ai connues, je suis très content non seulement de revenir, mais en plus de marquer. C’était vraiment un grand moment pour moi. »

Une joie qui peut se comprendre. Il y a encore quelques semaines, l’ancien du TP Mazembe travaillait d’arrache-pied dans l’ombre pour revenir au plus vite aider ses coéquipiers, à la peine sur le pré. Et ce samedi, il est venu rappeler aux supporters présents au stade Maurice Dufrasne pourquoi il était si important il y a encore quelques mois. « Pendant tout le temps où j’étais sur la touche, j’ai essayé de rester positif », se remémore-t-il. « Je savais que j’allais revenir en forme, puisque ce n’est pas la première fois que je connais une grave blessure (NDLR : il avait déjà été touché aux ligaments croisés à deux reprises). J’ai essayé de positiver à chaque instant, et ça a payé. Maintenant, je vais continuer de travailler pour revenir à mon meilleur niveau. Je me sens déjà de mieux en mieux, mais physiquement je sais que je ne suis pas encore à 100 %. C’est pour ça que je dois y aller petit à petit. Mais le coach est derrière moi, il me donne beaucoup de confiance. Il me fait revenir progressivement dans l’équipe, et j’essaye à chaque fois de faire de mon mieux. »

Un retour qui fera le plus grand bien au noyau de Luka Elsner, qui n’a pas encore connu la moindre victoire en championnat depuis l’arrivée du Franco-Slovène. « Pendant ma blessure, cela me faisait du mal de voir l’équipe autant à la peine », regrette Merveille Bokadi. « J’avais vraiment envie d’être avec le groupe pour leur donner un coup de main, mais je ne pouvais pas… Je voyais que le groupe était jeune et qu’il manquait d’expérience, ce que je peux justement apporter. Mais tout ça, c’est du passé. On est tourné vers les prochaines rencontres désormais, et on va tout donner pour redresser la situation. »

acturdc.com

vous pourriez aussi aimer