Baudouin Mayo : les raisons de sa sortie du gouvernement

Kinshasa19-04-2021Politique – Baudouin Mayo avait pris ses distances vis-à-vis de Vital Kamerhe en se rapprochant beaucoup plus de l’UDPS dont il était devenu le vassal.

Après la publication du gouvernement Sama Lukonde, dans lequel l’UNC Baudouin Mayo Mambeke n’a pas été reconduit, les langues commencent à se délier à propos des faits qui ont joué contre le maintien de l’ancien patron du Budget, alors que dans l’équipe Sama Lukonde, ce ministère est revenu à l’UNC.

A en croire une source bien introduite dans le couloir du ministère du Budget, la veille de la publication du gouvernement, le Vice-premier ministre et ministre sortant du Budget était sûr qu’il allait garder son poste dans la nouvelle équipe gouvernementale. « Il était tellement sûr que toutes les dispositions étaient prises pour fêter l’événement en famille avec quelques collaborateurs triés sur le volet », rassure notre source.

Des cartons de Heineken, des vins de grandes marques et autres boissons étaient déjà achetés et la nourriture prête pour égayer les palais des convives. Quelques membres de cabinet estampillés « pro-Mayo » étaient déjà sur place. Certains parmi eux, avaient même commencé à abreuver des quolibets dans les réseaux sociaux leurs collègues du cabinet étiquetés « kamerhistes ». En fait, depuis l’arrestation de Vital Kamerhe, bien que se réclamant tous de l’UNC, les membres de cabinet au ministère du Budget étaient divisés, les pro-Mayo et les kamerhistes. Le premier groupe était soigné aux petits oignons et beaucoup parmi ses membres ont été versés au secrétariat général du Budget tandis que le second se contentait des os jetés sous la table. Cette situation constituait une menace pour l’unité du parti et il fallait y mettrait fin, a fait savoir un cadre de l’UNC qui s’est confié à Digitalcongo.net sous le sceau de l’anonymat.

Par ailleurs, sieur Mayo Mambeke avait pris ses distances vis-à-vis de Vital Kamerhe, le président de son parti, pour se rapprocher de l’UDPS dont il était devenu le vassal. Cela pourrait expliquer le fait qu’il a remercié Félix Tshisekedi et d’autres, sauf le président de son parti Vital Kamerhe, fait remarquer notre source. « Pour s’attirer la sympathie des dirigeants de l’UDPS, il a recruté dans le ministère du Budget les combattants de l’Udps de son fief électoral Mont- Amba en lieu et place des militants de l’UNC », signale la même source.

A l’en croire, Baudouin Mayo exige de reprendre le secrétariat général du parti à défaut de quoi, il tracerait sa propre route.

Digitalcongo.net/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer