Affaire 21.000$ : M. Fayulu demande à Mbosso d’arrêter d’harceler et d’intimider les honorables J-B. Kasweka et Delly Sesanga

L’opposant congolais, Martin Fayulu, appelle le président de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo, Christoph Mboso d’arrêter d’intimider et d’harceler les honorables députés Delly Sesanga et Jean-Baptiste Kasekwa sur leurs déclarations sur le dossier de 21.000 dollars américains que toucheraient les élus du peuple.

Sa réaction fait suite à la décision de la chambre basse du Parlement d’instituer une Commission spéciale et temporaire afin d’attendre les deux députés. Martin Fayulu ne digère pas cette décision.

Via son compte twitter ce vendredi 30 septembre 2022, Fayulu a indiqué que le président de l’Assemblée nationale doit « arrêter d’harceler et d’intimider les députés Sesanga et Kasekwa. ». En revanche, Martin Fayulu l’exhorte de publier la fiche de paie des élus du peuple avec toutes les rubriques pour édifier les congolais. Insiste en outre insiste en outre sur la démission de Christoph Mboso et son bureau.

« Je demande au président de l’Assemblée nationale d’arrêter d’harceler et d’intimider les honorables JB. Kasekwa et D. Sesanga. Il doit plutôt publier la fiche de paie des députés avec toutes les rubriques en vue d’édifier les congolais. Monsieur Mboso doit démissionner avec son bureau », a-t-il déclaré via son compte twitter ce vendredi 30 septembre 2022.

Le Mercredi dernier, l’Assemblée nationale a voté une motion pour la création d’une Commission spéciale et temporaire avec comme objectif d’auditionner les députés Sesanga et Kasekwa sur leurs allégations, qui affirment que les élus toucheraient 21.000$ le mois. Certains députés pensent que cette action pourrait déboucher sur l’invalidation de ces deux élus.

Roger AMANI