Actualité : Prince Epenge réagit sur la présence de Kabund et Kabuya dans les items des Examens d’état

Les élèves finalistes du cycle humanitaire de la République Démocratique du Congo ont, ce lundi 30 août 2021, commencé leurs épreuves pour l’obtention du diplôme d’état. Pour cette première journée essentiellement centrée sur la culture générale, une partie de la population congolaise est choquée d’apprendre que Augustin Kabuya, secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et Jean Marc Kabund-A-Kabund, président ad intérim de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), parti de l’actuel président de la république, Félix Tshisekedi, soient mis dans les items des Examens d’état. Le peuple congolais s’interroge sur l’impact qu’ont ces deux cadres de l’UDPS sur ce qu’est la nation aujourd’hui pour figurer dans ces épreuves.

Prince Epenge, président du parti AdadCongo, s’inquiète sur l’avenir de l’enseignement dans le pays. Le proche de Martin Fayulu accuse l’UDPS de tronquer l’avenir de la nation en prenant en otage le secteur éducatif et notamment, par l’improvisation de la gratuité de l’enseignement. Pour lui, Kabuya et Kabund n’ont rien fait de marquant dans cette nation pour figurer dans les items. Si les choses continues ainsi, le Congo n’aura plus une élite capable.

« Si rien n’est fait, à cette allure, après avoir baissé le niveau et la qualité de l’enseignement public par la gratuité improvisée, l’UDPS va transformer les écoles en parlement debout. Attention, l’avenir des enfants du Congo est menacé. Qu’est-ce que Kabund et Kabuya ont fait de mémorable et déterminant en faveur de la nation, pour qu’ils se trouvent dans les items? » a déclaré Prince Epenge.

Pour rappel les élèves finalistes du cycle humanitaire de la République Démocratique du Congo ont commencé, ce 30 août 2021, leurs épreuves d’Examen d’état. Dans la province du Nord-Kivu, la fondation Denise Nyakeru Tshisekedi a pris en charge les frais des élèves sinistrés de l’éruption volcanique du 22 mai dernier.

Gaël Hombo/Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer