Actualité : «la motivation de rester dans l’Union Sacrée est au delà des postes» (Angélique Kyungu Mwamba)

L’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), parti cher à l’ex président de l’Assemblée Provinciale du Haut-Katanga, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza reste dans l’Union Sacrée de la Nation (USN). L’annonce a été faite lors d’un entretien avec la presse dans son bureau ce mercredi 06 octobre 2021, tout en précisant que ce choix n’est pas motivé par le désir de gagner et sauvegarder des postes de gouvernance mais au contraire, dans le seul but de respecter le testament de Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, père fondateur du parti parti il y a peu.

Pour l’honorable Angélique Kyungu Mwamba, députée provinciale du Haut-Katanga, le vœu de Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza de soutenir le président Félix Tshisekedi et l’Union Sacrée n’avait pour motivation que les intérêts de la république. La ligne de conduite avait été donné par Baba et même après son départ, cette ligne de conduite se doit d’être respectée. Pour le moment, l’honorable Angélique a indiqué qu’aucune décision n’a encore été prise dans le sens contraire.

“(…) nous, nous avons un testament que Baba nous a laissé. Nous sommes derrière le chef de l’État et nous sommes dans l’Union Sacrée. (…) nous nous suivons ce que Baba nous a donné comme ligne de conduite, nous soutenons le chef de l’État et nous n’avons pas encore pris une décision autre que celle que Baba avait prise”, a-t-elle fait savoir.

Pour la fille biologique de Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC) consultera les responsables de l’Union Sacrée de la Nation (USN) afin de sauvegarder le poste de président de l’Assemblée Provinciale du Haut-Katanga qui avait été donné à Baba Kyungu dans le compte de l’Union Sacrée. Cette grande dame a fait savoir que l’UNAFEC n’oblige pas la plateforme afin de récupérer cette poste tout en précisant que le poste de Commissaire Provincial du Haut-Katanga et celui de Ministre de l’intérieur ont été attribués au parti grâce à son adhésion dans la vision du Chef de l’État.

“(…) je suis sa fille biologique et je suis du parti. Comme vous le savez, l’UNAFEC n’a dit qu’elle va quitter l’Union Sacrée si on ne donnait pas tel poste. Je suis Commissaire Provincial, c’est le poste qui nous a été donné dans le compte de l’Union Sacrée, nous avions le poste de ministre de l’intérieur, c’est le poste qui nous avait été donné toujours dans le compte de l’Union Sacrée. Je ne vois pas pourquoi nous allons nous plaindre pour dire, si on ne donne pas des postes. Le poste du président de l’Assemblée Provinciale revenait à l’UNAFEC et nous allons nous battre pour que ça puisse nous revenir encore parce que Baba a eu ce poste dans le compte de l’Union Sacrée et nous allons nous organiser pour que l’Union Sacrée nous retourne cela. Mais il convient de préciser que ce n’est pas conditionné. Nous n’avons pas dit que si on ne nous donne pas le poste, nous allons rejoindre telle ou telle autre personne que je ne veux pas citer”, a-t-elle précisé.

Parlant de la division dans l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo, Angélique Kyungu Mwamba a démenti toutes les informations qui tendent à diviser les membres et à anéantir la puissance du parti de Gabriel Kyungu Wa Kumwanza.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer