Actualité : Amos Hochstein donne des préalables à l’arrivée des investisseurs américains en RDC

Le coordonnateur présidentiel spécial du président Biden pour les Affaires énergétiques internationales, Amos Hochstein a, au cours d’une conférence de presse organisée à Kinshasa le 13 septembre 2022 en marge de sa visite de deux jours dans la capitale de la République démocratique du Congo, donné les préalables nécessaires devant attirer les investisseurs étrangers dont notamment les investisseurs américains en RDC.

Parmi ces préalables, Amos Hochstein a notamment évoqué la lutte acharnée contre la corruption.

« Les USA veulent voir une vraie lutte contre la corruption. Il faut s’assurer que les contrats soient respectés. Il faut voir si le gouvernement met en œuvre les contrats de manière à punir des cas de corruption, se débarrasse des entités et des personnes qui sont impliquées dans la corruption. Cela va encourager le retour des investissements internationaux. Nous avons imposé des sanctions à Dan Gertler à cause de ses activités de corruption en RDC. C’est un message que nous envoyons ici. Il faut une lutte efficace contre la corruption. C’est cela qui permettra aux investisseurs de revenir, ceux qui travaillent dans la transparence, ceux qui paient leurs employés et les traitent avec respect. Cela ne peut être possible que s’il ya une collaboration entre le gouvernement et la communauté internationale, entre le gouvernement et la population », a indiqué Amos Hochstein.

Signalons par ailleurs que durant sa visite, Amos Hochstein a échangé avec quelques autorités du pays notamment le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Les questions relatives au secteur minier et aux investissements étaient notamment au menu des échanges.

Pour rappel, Amos Hochstein a commencé sa carrière à Washington D.C. Il a occupé divers postes de haut niveau, notamment le poste de conseiller politique principal auprès du Comité des affaires étrangères de la Chambre des représentants des États-Unis.

GH