4 ans après, « le bilan du président Félix Tshisekedi est largement négatif » (PPRD)

« En quatre ans, la CENI n’est pas en mesure d’être installée alors que nous sommes déjà dans l’année électorale. Sur le plan sécuritaire, n’en parlons même pas. Une partie du pays est occupée par des armées étrangères. On ne voit pas comment le gouvernement s’organise pour les faire partir avant les élections. Le bilan du président Félix Tshisekedi est largement négatif », affirme, sur Top Congo FM, le secrétaire permanent adjoint du PPRD, parti de l’ancien président de la République Joseph Kabila.

Ferdinand Kambere s’exprime ainsi 4 ans après que Félix Tshisekedi a été officiellement investi président de la République démocratique du Congo par la Cour constitutionnelle, le 24 avril 2019, président de la République lors d’une cérémonie de prestation de serment organisée au Palais de la nation. Une investiture qui avait notamment consacré la première alternance pacifique à la tête du pays depuis son indépendance, où un président sortant a passé le pouvoir à un de ses farouches opposants.

Sur le plan politique, par exemple, note-t-il,  »la population est dans l’errance et des massacres se poursuivent », déplore-t-il.

Sur le plan social, poursuit-il,  »là aussi, aucune réforme n’a été mise en place et c’est la population qui souffre. Le taux du dollar ne fait que galoper. Les routes, que ce soit dans la capitale, dans les villes et à l’intérieur des provinces, sont presque inexistantes, les infrastructures sur le plan sanitaire, n’en parlons pas ».

Il rappelle que « sur le plan de la justice, on voit bien que les gens du pouvoir détournent sans être inquiétés. Mais par contre, il y a des détenus d’opinion, moi-même, je viens de Makala, Jimmy Kitenge, Barnabé, et Kabund sont encore là »./mediascongo.net

vous pourriez aussi aimer